Prêt entre particuliers

Prêt entre particuliers : un terme nouveau Les possibilités de financement ne se restreignent pas uniquement aux institutions bancaires. Le […]

Offre de prêt entre particuliers sérieux et honnête

Obtenez une approche financière personnalisée en explorant le prêt entre particuliers. Découvrez comment cette alternative offre une proximité humaine, des conditions flexibles et une confiance mutuelle, vous permettant d’obtenir les fonds nécessaires pour concrétiser vos projets, sans les tracas des démarches bancaires conventionnelles.

Prêt entre particuliers

Prêt entre particuliers : un terme nouveau

Les possibilités de financement ne se restreignent pas uniquement aux institutions bancaires. Le prêt entre particuliers émerge comme une alternative, permettant à ceux ayant des fonds disponibles de prêter de l’argent à ceux qui en ont besoin. Quels sont les avantages de cette approche ? Quelles garanties sont en place ? Quels risques faut-il prendre en compte ? Monkredit vous propose un éclairage complet sur le prêt entre particuliers, sans laisser aucune question sans réponse.

Qu’est-ce que le prêt entre particuliers ?

Le prêt entre particuliers, également appelé prêt P2P (peer-to-peer), est une forme de financement qui se déroule directement entre des individus, sans l’intermédiaire d’une institution financière traditionnelle telle qu’une banque. Dans ce scénario, un particulier prête de l’argent à un autre particulier, établissant les modalités du prêt, y compris le montant, les taux d’intérêt et les conditions de remboursement.

Cette pratique a gagné en popularité grâce à l’émergence de plateformes en ligne dédiées, qui agissent en tant qu’intermédiaires facilitant la mise en relation entre prêteurs et emprunteurs. Ces plateformes fournissent souvent des outils pour évaluer la solvabilité des emprunteurs, gérer les transactions financières et assurer un suivi efficace des remboursements.

Le prêt entre particuliers présente plusieurs avantages, tels que des taux d’intérêt souvent plus compétitifs que ceux proposés par les institutions financières traditionnelles, une flexibilité accrue dans les conditions de prêt, et une approche plus personnelle du financement. Cependant, il comporte également des risques potentiels, notamment en matière de sécurité et de garanties, et il est important pour les parties impliquées de comprendre les aspects légaux et financiers liés à ce type de transaction.

Crédit entre particuliers : un concept innovant

L’emprunt ou crédit entre particuliers est devenu un terme en vogue depuis quelques années. Certains emprunteurs, méfiants à l’égard des banques, se tournent désormais vers des modèles collaboratifs pour solliciter un prêt.

Aux États-Unis, le prêt entre particuliers existe depuis 2006 grâce à la première plateforme mondiale de crédit entre pairs, le Lending Club. Fondée par un Français, cette entreprise a rencontré un succès notable dès ses débuts. Près d’une décennie plus tard, elle affirme avoir accordé plus de 4 milliards d’euros de prêts.

Prêt entre particuliers : une solution face à un besoin urgent d’argent

En matière de crédit, bien que les banques occupent une part prépondérante du marché, les prêts entre particuliers gagnent en popularité de manière significative. Cette tendance s’explique par la flexibilité des conditions d’obtention qu’offre ce mode de financement.

Il est crucial de souligner que le prêt entre particuliers se révèle être une option accessible pour les emprunteurs ne répondant pas à toutes les exigences des crédits bancaires. Cela inclut notamment les jeunes entrepreneurs qui n’ont pas encore établi des garanties solides, ainsi que les particuliers inscrits au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) ou au Fichier Central des Chèques (FCC), et qui se voient souvent refuser un prêt personnel par les banques.

En outre, le crédit entre particuliers attire également ceux qui cherchent à s’affranchir du système bancaire traditionnel et de ses taux parfois prohibitifs. Dans ce modèle, le prêteur privé et l’emprunteur parviennent à un accord sur le taux d’intérêt appliqué, ce qui se traduit généralement par des conditions de prêt plus avantageuses

Mentions et forme d’un contrat de prêt entre particuliers

La régulation du prêt entre particuliers suit le même cadre que celui d’un crédit conventionnel. Cela implique nécessairement l’établissement d’un contrat entre l’emprunteur et le prêteur privé. Ce document peut prendre la forme :

  1. D’un contrat de prêt (formulaire n°2062), à signer par les deux parties qui conservent chacune un exemplaire.
  2. D’une reconnaissance de dette (à rédiger, dater et signer par l’emprunteur ; un original pour le prêteur, un autre pour le service des impôts, et une copie pour l’emprunteur). Si le montant excède 1 500 euros, ce document doit être rédigé par un notaire.

Le contrat en question devra principalement inclure :

  • Les noms, prénoms et adresses complètes des deux parties.
  • Les conditions du prêt (montant, durée, fréquence des mensualités de remboursement, taux d’intérêt).

Taux et intérêts du prêt entre particuliers


Lorsqu’on parle d’un prêt entre particuliers, le prêteur peut choisir d’appliquer un taux d’intérêt en contrepartie du service rendu, à savoir le prêt d’une somme d’argent.

De manière similaire à d’autres formes de crédits à la consommation, il est essentiel que le taux d’intérêt demeure inférieur au taux d’usure en vigueur. Ce dernier représente un plafond fixé par la Banque de France, révisé trimestriellement.

Il est important de noter que les intérêts perçus dans le cadre d’une activité de prêt sont considérés comme un revenu imposable. Ainsi, il est impératif de les déclarer aux autorités fiscales lors de la déclaration d’impôts.

Où trouver un prêt entre particulier ? Les meilleurs sites

Les plateformes de financement participatif entre particuliers opèrent de la manière suivante : des investisseurs, disposant de ressources financières, choisissent d’investir une certaine somme d’argent au sein de ces plateformes. En retour, ces investisseurs se voient promettre un rendement pouvant atteindre jusqu’à 3 % par an, généré par les intérêts remboursés par les emprunteurs.

Cette approche se présente comme une solution pour les individus qui rencontrent des difficultés à obtenir un financement par le biais du système bancaire classique. En effet, ce dernier peine à s’ajuster aux nouvelles formes d’activités professionnelles, notamment celles des entrepreneurs, travailleurs indépendants, intérimaires, etc. La simple absence de la mention “CDI” sur un contrat de travail peut constituer un obstacle auprès de certains établissements de financement, qu’il s’agisse de banques ou d’organismes spécialisés dans le crédit.

Les plateformes de financement participatif entre particuliers prônent généralement une approche de crédit “responsable” et peuvent prodiguer des conseils à leurs clients emprunteurs sur la gestion financière, tout en les orientant vers des solutions alternatives au crédit à la consommation pour répondre à des besoins de trésorerie.

Finfrog : le micro credit conso rapide en 24h

Finfrog opère en tant qu’organisme de mini prêt à la consommation. Fondé en 2016, il est enregistré à l’ORIAS en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif (IFP) et bénéficie de l’accréditation de l’ACPR. La fiabilité de Finfrog est ainsi attestée par les agréments nécessaires pour exercer l’activité de prêt aux particuliers.

Le mini prêt instantané, ou crédit conso urgent, se caractérise par un montant modeste, allant jusqu’à 600 €, avec une mise à disposition des fonds rapide, généralement entre 24h et 48h ouvrées.

Le micro crédit urgent proposé par Finfrog se positionne comme une alternative au crédit renouvelable ou au découvert bancaire, deux sources souvent responsables de situations de surendettement. Une enquête de la Banque de France datant de janvier 2019 souligne que 66,3% des cas de surendettement sont liés à l’existence de crédits renouvelables non justifiés.

Par ailleurs, les financements octroyés par Finfrog sont injectés directement dans l’économie locale. Les montants accordés sont destinés à des dépenses courantes répondant à un besoin urgent de trésorerie, comme le financement de réparations de véhicules nécessaires, l’achat d’un vélo, le paiement de frais de scolarité, etc.

Younited Credit, premier organisme de crédit aux particuliers

Fondé en 2009, Younited Credit est un organisme de crédit spécialisé dans le prêt 100 % entre particuliers et est le premier de son genre en France. Il est enregistré à l’ORIAS en tant qu’Établissement de Crédit et de Prestataire de Services d’Investissement, bénéficiant de l’accréditation de l’ACPR.

Afin de promouvoir un crédit responsable, Younited Credit a opté pour une approche sans crédit renouvelable, préférant proposer une gamme de prêts amortissables. Cette gamme comprend des crédits avec justificatif d’usage et des crédits conso sans justificatif, tels que des prêts personnels, des crédits auto/crédits moto, des prêts travaux, des prêts étudiants, etc.

Les trois points clés à retenir sur le prêt entre particuliers

  • Accessibilité et Souplesse : Le prêt entre particuliers offre une alternative accessible aux emprunteurs qui peuvent avoir des difficultés à obtenir un crédit auprès des institutions bancaires traditionnelles. Les conditions d’obtention sont souvent plus souples, ce qui permet à un éventail plus large de personnes d’accéder au financement.
  • Relations Directes : Contrairement aux prêts bancaires impersonnels, le prêt entre particuliers repose sur des relations directes entre le prêteur et l’emprunteur. Cela favorise une communication plus ouverte et transparente, avec la possibilité de personnaliser les termes du prêt en fonction des besoins mutuels.
  • Plateformes en Ligne : L’émergence de plateformes en ligne dédiées facilite la mise en relation entre prêteurs et emprunteurs, simplifiant le processus de prêt entre particuliers. Ces plateformes agissent souvent comme des intermédiaires, facilitant la vérification des antécédents financiers, la gestion des transactions et la sécurisation des accords

Offre de prêt entre particulier sérieux et honnête

Il est important de noter que proposer ou solliciter des offres de prêt entre particuliers en dehors des institutions financières officielles peut présenter des risques élevés de fraude et d’arnaques. Les transactions financières devraient toujours être effectuées avec des entités légitimes et réglementées.

Si vous avez besoin d’un prêt, il est fortement recommandé de faire appel à des institutions financières officielles, telles que les banques, les coopératives de crédit ou les plateformes de prêt en ligne réglementées. Avant de conclure un accord financier, assurez-vous de comprendre toutes les conditions, les taux d’intérêt, et vérifiez la légitimité de l’entité auprès des autorités financières compétentes.

Faire preuve de prudence et de diligence est essentiel pour éviter les arnaques et les conséquences financières négatives.

Prêt entre particuliers : la réponse à un besoin urgent d’argent

En matière de prêts, les banques détiennent une part de marché beaucoup plus faible que les institutions de prêt par les pairs. Cependant, la popularité de ce type de financement est réelle et croissante. Et pour cause !

Tout d’abord, les prêts personnels entre particuliers sont rapides à obtenir. Dès que vous introduisez votre demande, vous recevez une réponse de principe. Vous obtiendrez une réponse dans les 24 heures suivant l’introduction de votre demande de prêt. Si la décision est positive, vous recevrez votre argent dans les 48 heures.

Le deuxième point important à noter est la relative souplesse des conditions d’emprunt entre particuliers. Ce type de financement est accessible aux emprunteurs qui ne remplissent pas toutes les conditions d’obtention d’un prêt bancaire. On pense notamment aux jeunes entrepreneurs sans garanties solides ou aux personnes inscrites au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) ou encore au Fichier Central des Chèques (FCC) qui se voient privés de toute possibilité d’obtenir un prêt personnel auprès d’une banque.

Mais ce crédit non bancaire s’adresse aussi aux emprunteurs qui souhaitent simplement sortir du système bancaire et de ses taux d’intérêt parfois exorbitants. Dans le cadre d’un prêt personnel, le prêteur privé et l’emprunteur se mettent d’accord sur le taux d’intérêt à appliquer. Résultat ? Les prêts sont beaucoup plus attractifs !

5/5 - (4 votes)